- A l'intention des élèves et étudiants
qui souhaitent effectuer une recherche fiable
sur internet.-







Comment mener une recherche sur Internet :

         Internet est un lieu qui permet de trouver immédiatement ce que l’on n’obtenait auparavant qu’au pris de longues recherches dans les bibliothèques. Cette facilité a toutefois un prix, lié à l’opportunité offerte de trouver à peu près tout et… n’importe quoi. En effet, la liberté d’expression permise par Internet fait que chacun peut y partager ses connaissances réelles, omme ses certitudes, avérées ou non, quand il ne s’agit pas tout simplement de diffuser des informations fausse ou incomplètes dans un but personnel, bien souvent lucratif.

    Les forums, sources d’entraide, n’échappent pas aux erreurs lorsque la réponse à une question précise commence par : « je pense que… » « à mon avis… », sans s’appuyer sur de solides références.
    Il en va de même pour les sites commerciaux dont les intérêts financiers font pencher la balance du côté le plus favorable à la vente, au détriment de la réalité objective.

    Alors, où trouver ces sources fiables, et comment les trouver ?

Le projet de cette page est de proposer des pistes que chacun sera à même de compléter afin d’aboutir aux résultats les plus crédibles.
C’est, bien entendu aux lecteurs de langue française que nous donnerons ici des solutions, chacun pouvant transposer ces solutions dans la langue de son choix.

    Je ne m’appesantirai pas sur l’encyclopédie Wikipedia dont chacun a pu exploiter la base de données et mesurer le sérieux.

    En ce qui concerne les étudiants qui ne peuvent passer autant de temps sur un sujet que le fait un journaliste d’investigation, une recherche doit être guidée par 3 contraintes :
    - Concision
    - Rapidité
    - Fiabilité

    La concision :
    Pour cela, les magazines dont les articles sont écrits par des chercheurs sont irremplaçables : sûres, les informations évoluent sans cesse au gré des nouvelles connaissances. Dans ce cas, pas de place pour les découvertes des siècles passés qui, tout en demeurant dans l’Histoire des découvertes, ne font plus partie des connaissances actuelles. Ainsi la Terre n’est-elle plus le centre de l’univers.
On peut citer dans cette optique des revues comme : La Recherche, Pour la science, Sciences humaines, Cerveau et psycho… et trouver, à la fin de chaque article, les sources indispensables.

    D’autres revues de vulgarisation sont tenues par des journalistes scientifiques tout aussi compétents. On peut citer : Science et Avenir, Science et Vie, Le Monde des religions…

Chacune de ces publications périodiques peut se retrouver sur Internet :
www.larecherche.fr (version française du scientific american)
www.scienceshumaines.com
www.cerveauetpsycho.fr (neurosciences)
www.sciencesetavenir.fr
www.science-et-vie.com
www.lemondedesreligions.fr

    Des recherches peuvent cependant être dirigées vers des connaissances plus anciennes qui, bien qu’obsolètes, conservent leur caractère historique. Consulter pour cela :
http://archives.science-et-vie.com

    Comment effectuer une recherche ? Tout simplement en mettant le nom du magazine et l’objet de la recherche dans le moteur de recherche. Par exemple :
« La Recherche Dieu et science »
« Science et Vie rêve et science »

    Si le site de la revue n’apparaît pas dans la page proposée par le moteur, il peut être nécessaire de rentrer son adresse internet (URL) dans le moteur qui ciblera alors le sujet recherché dans le site lui-même :
« www.larecherche.fr origine de l'univers »

    La rapidité :
    Elle est la propre d'Internet qui autorise un accès rapide et permanent aux informations les plus récentes. Mais ces informations sont-elles sûres ? Nous avons vu que l’on ne peut faire confiance à toutes les sources disponibles. Lesquelles choisir ?

    La fiabilité :
Les sites de la recherche scientifique sont incontournables : CNRS, CEA, INSERM et autres…
Ils sont disponibles aux adresses suivantes :
        http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr
        http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24575-cid49677/principaux-etablissements-publics-de-recherche-et-d-enseignement-superieur.html
        http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid49699/etablissements-publics-a-caractere-scientifique-et-technologique-e.p.s.t.html
        http://www1.univ-ag.fr/aoc/liens/organismes.html
        http://eduscol.education.fr/svt/se-former/actualiser-et-approfondir-ses-connaissances/les-grandes-institutions-scientifiques.html
        https://www.ird.fr/les-partenariats/principaux-partenaires-scientifiques
        http://www.ambafrance-uk.org/Les-organismes-publics-de-la
        http://www.ambafrance-ca.org/La-recherche-dans-les-organismes
        http://www1.univ-ag.fr/aoc/liens/organismes.html
        http://www.cnrs.fr/derci/spip.php?article167

Centres de recherches canadiens qu’il est possible de trouver en langue française :
        http://www.science.ca/researchcentres.php?-lang=fr

(Une liste non exhaustive est disponible en bas de page)

    Pourquoi privilégier les centres de recherche ?

    Le propre de la recherche est d’être toujours en mouvement.
Nos anciens qui voyageaient peu avaient l’illusion que la Terre était plate, et l’horizon sa limite. Les voyages ont favorisé les découvertes et repoussé l’horizon jusqu’à ce qu’un jour l’évidence apparaisse : la Terre est ronde. Pourtant, aujourd’hui encore, certaines religions, qui ne peuvent remettre en cause des croyances anciennes qu'ils pensent d’origine divine, continuent d’affirmer leurs convictions. Ce n’est pas le cas pour la recherche scientifique : chaque nouvelle découverte développe et précise, ou rend au contraire obsolète, la précédente.
Seules les institutions qui acceptent de renoncer aux certitudes et remettent sans cesse à jour leurs connaissances méritent qu’on leur accorde la confiance.
Dans cette optique, éviter de confondre, par exemple, science et ésotérisme, information objective et information commerciale.

    Là encore, insérer le sigle de l’institution avec l’objet de la recherche est indispensable :
« CNRS âge de l'Univers »
Si l’article est trop long par rapport à la réponse souhaité, penser à rechercher dans le texte avec la combinaison de touches : CTRL+F « âge », et la réponse surgit comme par magie : 13,77 milliards d'années.

    Dans le domaine étudiant, le sigle de l’institution à insérer sera : univ pour « université »
Exemple : « univ fractales »
Dans le domaine médical le sigle de l’institution à insérer sera : chu pour « centre hospitalier universitaire »
Exemple : « chu diabète ».
On aboutit alors, par exemple, sur la page
        http://www.chu-nantes.fr/endocrinologie-maladies-metaboliques-et-nutrition-diabete-type-1--13931.kjsp

    On constate, sur de tels sites, que les annonces publicitaires sont très limitées, voire inexistantes, gage de ne pas être orienté sur de fausses pistes.

    De même, on pourra utiliser les termes : faculté des sciences, faculté de médecine.
Certains sites, comme celui de l’université McGill (Canada) constituent une mine d’informations :
« mcgill université » ou simplement « mcgill ».

    Et puis, ne pas oublier que, pour faire une recherche sérieuse, on ne peut exclure a priori les informations qui nous déplaisent, car venant contredire ce que nous croyons en toute bonne foi.
En effet, si la conscience résulte d’un tri des informations pour ne conserver que la plus judicieuse, elle résulte aussi de la capacité à reconnaître l’intérêt de toutes [cf : L'édifice de la conscience]

    Je souhaite à tous de passionnantes découvertes.

R. Jisse.

<<<<<<<<<< >>>>>>>>>>


http://eduscol.education.fr/svt/se-former/actualiser-et-approfondir-ses-connaissances/les-grandes-institutions-scientifiques.html

Les grandes institutions scientifiques :

Muséum national d'histoire naturelle (MNHN)
    Site édité par le Muséum national d’Histoire naturelle et portail d'information sur les musées et départements du MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE. Le MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE est un établissement public administratif à caractère scientifique, culturel et professionnel qui relève de trois ministères de tutelle, celui de la Jeunesse, de l'enseignement et de la recherche, du ministère de l'Environnement et du développement durable et du ministère de la Recherche. Composé de plusieurs lieux ouverts à la visite du grand public, c'est aussi un établissement dédié à la recherche scientifique et à l'enseignement supérieur.

Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

    Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l'ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux. Il couvre la totalité de la palette des champs scientifiques, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique, des sciences et technologies de l'information et de la communication, de la physique nucléaire et des hautes énergies, des sciences de la planète et de l'Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement ou des sciences de l'ingénierie. Le CNRS est présent dans toutes les disciplines majeures regroupées au sein de dix instituts dont trois sont nationaux.

Centre national d'études spatiales (CNES)

    Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le Centre national d’études spatiales (CNES) est chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale de la France au sein de l’Europe et de la mettre en œuvre. A ce titre, il « invente » les systèmes spatiaux du futur, maîtrise l'ensemble des techniques spatiales, et garantit à la France l'accès autonome à l'espace. Acteur majeur de l'Europe spatiale, le CNES est force de propositions pour maintenir la France et l'Europe en tête de la compétition mondiale. La participation de la France à l'Agence spatiale européenne (ESA) est également assurée par le CNES. Il s'entoure de partenaires scientifiques et industriels avec lesquels sont réalisés les programmes spatiaux qu'il conçoit. Il est engagé dans de nombreuses coopérations internationales, indissociables de toute politique spatiale d'envergure.

Commissariat à l'énergie atomique (CEA)

    Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone, les technologies pour l’information et les technologies pour la santé, les Très Grandes Infrastructures de Recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale. Pour chacun de ces quatre grands domaines, le CEA s’appuie sur une recherche fondamentale d’excellence et assure un rôle de soutien à l’industrie.

Bureau des ressources génétiques (BRG)

    Organisation gouvernementale, le Bureau des Ressources Génétiques est né de la volonté des Pouvoirs publics de se doter d'une structure particulière pour élaborer et conduire une politique nationale dans les domaines suivants : ressources génétiques animales, végétales et microbiennes. Le BRG a également pour rôle de permettre la concertation de tous les acteurs et disposer des expertises indispensables au plan national et international, dans ce domaine.

Institut de recherche pour le développement (IRD)

    L'institut de Recherche pour le développement est un établissement public français à caractère scientifique et technologique qui intervient depuis plus de 60 ans dans les pays du Sud. Il est placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération. Ses activités de recherche, d'expertise, de valorisation et de formation ont pour objectif de contribuer au développement économique, social et culturel des pays du Sud. Elles se déclinent autour de 6 priorités : lutte contre la pauvreté ; migrations ; maladies émergentes ; changements climatiques et aléas naturels ; accès à l'eau ; écosystèmes.

Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)

    Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche. L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s’est vu confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient. Le décret adopté en mars 2009 va permettre à l’Inserm d’assumer ses missions dans le contexte de la recherche face aux nouveaux défis scientifiques, sanitaires et économiques du XXIe siècle. L’expertise et la veille scientifiques sont désormais inscrites comme missions officielles de l’Institut.

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER)

    Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, et de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche. L'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques.

Météo France

    Vigie du temps et du climat, Météo-France est un établissement scientifique et technique. Sa mission principale est d'alerter les autorités et les populations des phénomènes météorologiques dangereux. Cette mission impose une surveillance 24h/24 et 365 jours par an de l'atmosphère, du manteau neigeux et de l'océan superficiel. Météo-France mène des recherches sur la connaissance du climat passé et de son évolution future.

Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP)

    L'institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche associé au CNRS et membre du PRES Sorbonne Paris Cité. À ses missions de création et de transmission du savoir dans les champs des géosciences s'ajoute une mission d'observation des phénomènes naturels. L'institut conduit des recherches dans tous les champs d'études de la Terre solide (géophysique, géochimie, géologie quantitative) en mariant l'observation à terre comme en mer et l'analyse et la mesure au laboratoire à la construction de modèles conceptuels, analogiques et numériques.

Institut géographique national (IGN)

    Opérateur de l’État en matière d’information géographique de référence, héritier du service géographique de l’armée, l’IGN est depuis 1967 un établissement public de l’État à caractère administratif (EPA). Doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière, il est placé sous la tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (MEDDTL). Sa principale mission : établir et entretenir les bases de données géographiques de référence dont la nation a besoin. Elle consiste à décrire, d’un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l’occupation de son sol, en faire toutes les représentations appropriées, diffuser les informations correspondantes. Historiquement concepteur de cartes, l’IGN produit aujourd’hui des bases de données numériques de plus en plus complètes, utilisables pour de nombreuses applications.

Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME)

    Établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. L'ADEME participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit.

Office national des forêts (ONF)
    Établissement public à caractère industriel et commercial créé en 1964, l'Office national des forêts est le premier gestionnaire d'espaces naturels en France. Son action est menée dans le cadre d'un contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens avec l'État. Il assure la gestion durable des forêts publiques françaises, soit près de 10 Mha de forêts et espaces boisés en France métropolitaine et dans les DOM.

Organismes de recherche de langue française :

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24575-cid49677/principaux-etablissements-publics-de-recherche-et-d-enseignement-superieur.html

ADEME Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie - site de l'ADEME
ADIT Agence pour la diffusion de l'information technologique - site de l'ADIT
ANDRA Agence nationale de gestion des déchets radioactifs - site de l'ANDRA
B.R.G.M. Bureau de recherches géologiques et minières - site du B.R.G.M.
C.E.A. Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives - site du C.E.A.
C.E.E. Centre d'études de l'emploi - site du C.E.E.
CEPH Centre d'étude du polymorphisme humain - site du CEPH
CIRAD Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement - site du CIRAD
Cité des sciences et Palais de la découverte : Universcience - site de Universcience
Cité nationale de l'histoire de l'immigration - site de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration
CNES Centre national d'études spatiales - site du CNES
C.N.R.S. Centre national de la recherche scientifique - site du C.N.R.S.
GENOPOLE premier bioparc français dédié à la recherche en génomique, génétique et aux biotechnologies - site du Gip GENOPOLE
IFÉ Institut français de l'éducation - site de l'IFÉ
IFREMER Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer - site de l'IFREMER
IFPEN IFP Energies nouvelles - site de l'IFPEN
IFSTTAR Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux - site de l'IFSTTAR
INCA Institut national du Cancer - site de l'INCA
INED Institut national d'études démographiques - site de l'INED
INERIS Institut national de l'environnement industriel et des risques - site de l'INERIS
INRA Institut national de la recherche agronomique - site de l'INRA
INRIA Institut national de recherche en informatique et en automatique - site de l'INRIA
INSERM Institut national de la santé et de la recherche médicale - site de l'INSERM
Institut Curie - site de l'Institut Curie
Institut Pasteur - site de l'Institut Pasteur
IPEV Institut Polaire français Paul Emile Victor - site de l'IPEV
I.R.D. Institut de recherche pour le développement (ex-ORSTOM) - site de l'I.R.D.
I.R.S.N. Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire - site de l'I.R.S.N.
IRSTEA Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement - site IRSTEA
M.N.H.N Museum national d'histoire naturelle - site du Musée national d'histoire naturelle
Musée du quai Branly - site du musée du quai Branly
ONERA Office National d'Études et de Recherches Aéronautiques - site de l'ONERA
OSEO - site d'OSEO
O.S.T. Observatoire des sciences et techniques - site de l'O.S.T.
Palais de la découverte et Cité des sciences : Universcience - site de Universcience
RENATER Réseau national des télécommunications pour la Technologie, l'Enseignement et la Recherche - site du RENATER

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid49699/etablissements-publics-a-caractere-scientifique-et-technologique-e.p.s.t.html

C.N.R.S. : Centre national de la recherche scientifique
IFSTTAR : Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux
INED : Institut national d'études démographiques
INRA : Institut national de la recherche agronomique
INRIA : Institut national de recherche en informatique et en automatique
INSERM : Institut national de la santé et de la recherche médicale
I.R.D. : Institut de recherche pourle développement
IRSTEA : Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture

http://www1.univ-ag.fr/aoc/liens/organismes.html

Liste des principaux organismes de recherche
et établissements d'enseignement supérieur

Etablissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) :

CEMAGREF Centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et des forêts
CNRS Centre national de la recherche scientifique
INED Institut national d'études démographiques
INRA Institut national de la recherche agronomique
INRETS Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité
INRIA Institut national de recherche en informatique et en automatique
INSERM Institut national de la santé et de la recherche médicale
IRD Institut de recherche pour le développement
LCPC Laboratoire central des ponts et chaussées

Etablissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC ) :

ADEME Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie
ADIT Agence pour la diffusion de l'information technologique
ANDRA Agence nationale de gestion des déchets radioactifs
ANVAR Agence nationale de valorisation de la recherche
BRGM Bureau de recherches géologiques et minières
CEA Commissariat à l'énergie atomique
CIRAD Centre de coopération international en recherche agronomique
CNDP Centre national de documentation pédagogique
CNED Centre national d'enseignement à distance
CNES Centre national d'études spatiales
CSI Cité des sciences et de l'industrie
CSTB Centre scientifique et technique du bâtiment
IFREMER Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer
INERIS Institut national de l'environnement industriel et des risques
ONERA Office national d'études et de recherches aérospatiales

Etablissements publics à caractère administratif (EPA) :

CEE Centre d'études de l'emploi
CINES Centre informatique national de l'enseignement supérieur
INRP Institut national de recherche pédagogique
EPA Jussieu : désamiantage, mise en sécurité et rénovation du site

Fondations :

CEPH Centre d'étude du polymorphisme humain
Institut Curie
Institut Pasteur

Groupements d'intérêt public (GIP) :

ANRS Agence nationale de la recherche contre le SIDA
CNG Centre national de génotypage
CNS Génoscope - Centre national de séquençage
HMR Fonds de recherche Hoechst Marion Roussel
IFRTP Institut pour la recherche et la technologie polaires
OST Observatoire des sciences et techniques
RENATER Réseau national pour la technologie, l'enseignement et la recherche

Etablissements d'enseignement supérieur et de recherche :

Universités

4 Ecoles normales supérieures
Ecole normale supérieure
Ecole normale supérieure de Cachan
Ecole normale supérieure Lettre et Sciences humaines
Ecole normale supérieure de Lyon

5 Ecoles françaises à l'étranger
Casa de Velazquez
École française de Rome
École française archéologie athènes
École Française d'Extrême-Orient
Institut français d’archéologie orientale du Caire IFAO

14 Grands Etablissements de statuts divers
CNAM Conservatoire National des Arts et Métiers
Collège de France
Ecole Centrale des Arts et Manufactures
Ecole Nationale des Chartes
ENSAM Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers
Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques
EPHE Ecole Pratique des Hautes Etudes
EHESS Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
IEP Institut d'Etudes Politiques de Paris
INALCO Institut National des Langues et Civilisation Orientales
IPG Institut de Physique du Globe de Paris
MNHN Muséum National d'Histoire naturelle
Observatoire de Paris
Palais de la Découverte

Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP) :

Ecole centrale de Lille
Ecole centrale de Lyon
Ecole centrale de Nantes
Ecole nationale des Ponts et Chausées
Ecole nationale supérieure des arts et industries de Strasbourg
Institut national des sciences appliquées de Lyon
Institut national des sciences appliquées de Rennes
Institut national des sciences appliquées de Toulouse
Institut national des sciences appliquées de Rouen
Institut supérieur des matériaux et de la construction mécanique
Université de technologie de Compiègne
Université de technologie de Belfort-Montbéliard
Université de technologie de Troyes