Le rêve en images.




1 - La dissociation de l'être humain.

  - Ce que nous en disent les religions :

 
    a - Les dieux (esprits) et la nature ne font qu'un.
 

 
    b - Les dieux (esprits) se dissocient de l'homme et partent dans un autre espace : l'Olympe.
Ils restent toutefois en relation avec la nature, tout en ayant acquis des caractéristiques humaines
 

 
    c - Les dieux (esprits) se réunifient en un Dieu unique. Ce dernier se dissocie totalement du Monde.
 

 
    d - L'Esprit est divinisé, et la matière déclassée.
 

 
    e - Deux mondes coexistent, indépendants l'un de l'autre : le monde décrit, et le monde ressenti.
Pourront-ils se réassembler?
 

 
    f - L'ère chrétienne débute : l'esprit se réintègre au monde et à l'homme.
 

  - Ce que nous explique la psychologie :
 
    g - Mais ces deux composantes, quoique réintégrées dans l'homme, demeurent toujours séparées dans leur fonctionnement.
L'être humain demeure conscient de l'une, mais l'autre échappe à sa conscience.
 

 
    h - en ce qui concerne l'inconscient, les avis divergent.
 

 
    i - Nous pouvons retrouver ces deux mondes de la pensée et du ressenti dans nos structures cérébrales.
 

2 - Les grandes lignes de l'évolution :

 
    a - Au sein de la matière, les particules élémentaires s'associent en molécules.
 

 
    b - Au sein de la vie animée, les cellules s'associent en organismes
 

 
    c - Ces "sociétés de cellules" se développent sur un territoire défini pour créer un organisme...
 

 
   d -  ...et, au sein de ce territoire, les cellules commencent à se spécialiser.
 

 
    e - Ce développement en organismes favorise les adaptations au milieu.
 

 
    f - Une nouvelle "spécialité" cellulaire apparaît : la cellule nerveuse qui va perfectionner la transmission de l'information.
 

 
    g - Le développement de ce réseau de transmission aboutit, chez l'animal primitif, au cerveau reptilien apte à réagir.
La réaction est individuelle.
 

 
    h - Chez l'animal social, le développement cellulaire et la spécialisation se poursuivent au sein de son système cérébral : de nouvelles structures apparaissent pour filtrer les réactions purement instinctives.
La réaction est désormais sociale.
 

 

    i - L'être humain suit le même plan d'évolution que les atomes et les cellules.
Il passe de l'individu isolé à l'individu solidaire d'un groupe.

 

 
    j - En s'agrandissant, le groupe va éclater et occuper un territoire plus vaste.
L'éloignement va imposer une nouvelle adaptation : le langage va devoir s'affranchir de la distance.
 

3 - Evolution du langage et de l'écriture :

 
    a - Le premier type de communication était la communication visuelle.
 

 
    b - Suffisante pour la communication de proximité, cette communication va devoir se perfectionner pour s'affranchir des distances.
Les signaux sonores et visuels vont acquérir une capacité de langage.
 

 
    c - Le cerveau, capable de se représenter intérieurement le monde extérieur...
 

 
   d -  ...va devenir capable, chez l'homme, de transcrire cette vision intérieure en image
 

 
    e - L'homme se différencie alors de l'animal!
Ce dernier demeure apte à réagir en fonction des informations percues...
 


 
    f - ...l'homme, quant à lui, perd cette capacité en développant d'autres aptitudes utiles au groupe.
Seul le sorcier conserve la faculté de percevoir le monde naturel.
 

 
    g - L'apparition des premières représentation peintes ou gravées constitue le premier langage écrit.
 

 
    h - L'homme est en train d'acquérir une nouvelle structure mentale, "abstraite" du monde naturel.
Cette structure va lui permettre de s'affranchr de la distance et du temps.
 

 
    i - Les images représentatives de l'art rupestre vont évoluer vers des formes de plus en plus abstraites.
Au départ, chaque mot nécessite un signe : c'est l'écriture pictographique.
 

 
    j - L'écriture pictographique évolue progressivement vers l'écriture phonétique.
Les symboles diminuent en nombre, mais ils nécessitent encore 500 à 600 signes.
 

 
    k - L'écriture alphabétique va constituer le dernier développement.
20 à 30 signes, simplifiés à l'extrème, suffisent pour représenter tous les mots.
 

 
    l - Parallèlement, la même évolution s'observe au sein du langage.
Il passe des vocalisations animales à un langage fossile, pour se diversifier dans la multitude de langues qui existaient aux siècles passés.
 

4 - Quest-ce que le rêve ?

    Nous avons vu que l'évolution de l'image s'est faite à partir de la vision réelle pour aboutir à sa représentation figurative avant de se transformer en écriture.
    Pour comprendre le rêve, il est donc nécessaire de faire le cheminement inverse.
 
    a - Repartons de ce mot que nous écrivons "poisson" pour revenir à l'animal réel qui est à son origine.
 

 
    b - Alors que, dans la réalité, l'image, pour être comprise, doit être traduite en langage élaboré,












le rêve, lui, se situe à l'étape de l'évolution où la perception visuelle conserve sa valeur de langage.
 

    
Le rêve est le langage visuel archaïque
qui existait à l'époque ou régnait en maître
notre cerveau primitif.

  - Et l'homme moderne dans tout celà ?
 
   Pour sa pensée rationnelle, il peut y avoir des poissons dans la rivière...


...il y a longtemps que ce n'est plus son problème.
 

5 - Mais que s'est-il passé depuis cette époque?

    Eh bien, le langage visuel a évolué vers le langage rationnel !...
  - Evolution des structures nerveuses...

    Reprenons les choses à leur début. !...
    Il y a, à l'intérieur de nos structures :
 
    - U n cerveau archaïque, dit "reptilien, siège des instincts.
    La réaction est immédiate en fonction de la perception.
    Ce cerveau est attaché à la survie personnelle.
 

 
    - Un cerveau social, apparu ultérieurement.
    Les réactions instinctives sont filtrées en fonction de l'environnement social.
 

 
    - et enfin un module rationnel.
    Avec lui, les interdits sociaux peuvent totalement annihiler les réactions individuelles.
 

 
    L'homme est enfermé dans sa raison, et il a quitté le monde naturel.
 

  - Les comportements de la pensée rationnelle :

 
    Alors que la "pensée instinctive" est totalement agie...
 

 
    ...la "pensée rationnelle" est essentiellement réfléchie
 

 
    Et ce module possède une autre pathologie.
    Non seulement il peut hésiter sans fin, mais il peut, au moment d la prise de décision, agir de façon totalement arbitraire...
 

6 - Et le rêve dans tout cela ?

 
    Eh bien, durant le sommeil, la pensée rationnelle du dormeur s'assoupit.
    Son autre cerveau jusque là exclu fait alors entendre sa voix (ou plutôt lui montre ses images) et attire son attention.
 

    Trois types de comportements se rencontrent alors :
 
    - La raison demeure dans l'expectative.
 

 
    - Les instincts sont inquiétants.
 

 
    - Les instincts sont apprivoisés.
 

7 - Comment comprendre le rêve ?

    Le rêve, constitué d'images, ne peut être relié au langage rationnel, mais il peut l'être au au langage émotionnel engendré par la vision.
    Peut- il être décodé ?
    Oui! de la même façon que nous sommes capables de décrire les scènes qui se déroulent sur l'écran d'un cinéma muet.
 
    Le rêve illustre un événement :
    - que l'on peut dessiner,
 

 
    - ou que l'on peut décrire.
 

 
    Il s'exprime alors comme un langage dans lequel nous pouvons trouver :
    - des mots isolés,




    - des ensemble de mots,




    - ainsi que des phrases.


 

 
    Il peut enfint s'exprimer de manière plus symbolique.
    Il s'apparente alors au rébus.
 

 
    - et peut avoir alors un sens direct



    - ou un sens détourné
 

 
    Enfin, dans sa chronologie, le rêve peut se comprendre comme un film muet
 

 
    ou le ressenti seul a de l'importance dans la description.
 


    Pourquoi le rêve apparaît-il aussi inutile, puisque force est de constater que la vie de l'homme n'est pas modifiée par l'absence de rêve?
    Tout simplement parceque les réactions spontanées, voire instinctives, ne sont pas indispensables dans un monde où l'homme n'a plus de prédateurs, et où tous ses actes sont gouvernés par des règles et des lois.
    Toutefois.... notre être tout entier doit son aboutissement à des milliers d'années d'évolution, et il possède deux systèmes nerveux complémentaires, tout comme il possède deux jambes.
    De même qu'une seule jambe peut nous permettre de nous déplacer, notre esprit "supérieur" peut-il vraiment se passer de notre instinct?
...un clavier d'ordinateur peut-il se passer de son ordinateur? Sans doute!... Si l'on sait se contenter de la vitesse que procure l'utilisation d'une machine à écrire.




8 - En résumé :

Il existe deux langages :
 
    un langage visuel
 


 
    un langage parlé
 


et le rêve traduit le moment où les deux communiquent.

            Mais comme nous avons oublié le langage animal...




...Il ne nous reste plus que la capacité à discourir sur le sens de nos rêves.